Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25 mai 2007

Marie Arena, Marie Arena, Marie Arena, Marie Arena

Il arrive que Marie Arena se répète. Parfois, elle dit la même chose plusieurs fois. Et à certaines occasions, elle tient successivement des propos strictement identiques. Il lui arrive même de redire ce qu’elle vient tout juste d’affirmer.

Je retranscris ici une interview d’elle diffusée dans le journal parlé de la Première. Ce que je dirais sans doute en une phrase (« Cette étude a permis d’identifier les problèmes que nous devrons résoudre. »), elle en fait deux paragraphes dans un français chatoyant et créatif.

L’objectif de cette évaluation n’est pas d’établir un palmarès, l’objectif de l’évaluation, elle est formative, c’est-à-dire de donner des indicateurs aux directeurs d’école et aux enseignants pour faire en sorte que là où nous sommes en difficulté, nous puissions apporter des remèdes par rapport à ces difficultés, donc pas du tout pour dire : « je suis le plus fort, le plus beau, le plus intelligent » mais au contraire pour dire : « là où je suis en difficulté, comment je peux remédier à ces difficultés ? ».

[…]

L’objectif n’est pas du tout de se comparer à un niveau européen quelconque. Donc, on a voulu avoir notre outil interne à la Communauté française de pilotage du système pour mieux comprendre là où nous avons des difficultés. Vous savez, vous ne pouvez pas apporter un remède si vous ne savez pas là où ça fait mal. Euh, et donc, aujourd’hui, au niveau de l’école, on a identifié les endroits où ça fait mal, et on dit : « dans ces endroits-là, il faut être attentif et apporter des remèdes particuliers ».

Quand on a 15 % de la population qui, dès l’âge de neuf ans, est en décrochage par rapport au français, on peut s’attendre que cette population soit en décrochage sur le reste.

L’étude portait sur le niveau de compréhension écrite des élèves du primaire et du secondaire, et ses résultats ne sont pas brillants. Ce n’est peut-être pas étonnant, avec une ministre de l’Enseignement qui semble, euh, en décrochage par rapport au français.

Commentaires

Quel est votre secret pour réaliser une si belle présentation de blog ?
Pouvez-vous me le communiquer car je suis débutant et mon blog esperanto sur blogs.lalibre me semble si mal organisé.
Cordialement.
Joseph

Écrit par : Joseph van der Vleugel | 25 mai 2007

Les commentaires sont fermés.