Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04 juillet 2007

La délégation de très haut niveau fait du ski

Anne-Marie Lizin, présidente sortante du Sénat et représentante spéciale de l’OSCE, a décidé d’employer la méthode forte pour lutter contre les petits producteurs de féculents, choux de Bruxelles et autres aliments dommageables pour la vie en société. Extrait du journal de 8 heures de la Première :

Le journaliste. — Est-ce qu’on peut combattre le terrorisme en bafouant la démocratie ?

Anne-Marie Lizin. — Je pense que la sécurité est un objectif extrêmement important. Donc, la réponse à cette question, c’est sans doute oui, mais à condition que la démocratie ait vraiment des instruments pour lutter contre n’importe quel petit groupuscule qui décide de faire péter des civils.

Allez, c’est facile de se moquer. Elle parlait bien sûr de sa récente visite de la prison de Guantanamo. Tout comme l’année dernière, elle faisait partie des experts belges envoyés sur place par l’OSCE et chargés de remettre un rapport.

Et les experts belges, attention, c’est du sérieux, du solide, du cohérent.

Conclusion tirée en 2006 par l’un de ces experts : « Au niveau carcéral, c’est une prison modèle, les gens y sont mieux traités qu’en Belgique. »

Le pied. Mais on peut encore mieux faire !

2007 : « La parlementaire belge a par ailleurs constaté que des efforts avaient été accomplis en vue d’aligner les différents régimes de détention sur les standards des prisons américaines. »

Les prisons américaines, ça doit être au moins aussi sympa que les auberges de jeunesse chez nous, si je comprends bien.

Aux dernières nouvelles, la direction de Guantanamo chercherait à décrocher d’ici 2008 sa première étoile au Gault & Millau.

Commentaires

Cet article comporte une petite absurdité. Sauras-tu la déceler, ami lecteur ?

Écrit par : Alex | 04 juillet 2007

Oh bon sang... quand j'entends des gens parler comme ça j'ai envie d'aller déterrer les armes de la dernière guerre que mon père a enterrées. Et pas pour les employer au côté de la dame...

Écrit par : Dominique | 04 juillet 2007

Ça me semble en fait trop énorme pour être vrai. Une des personnalités les plus importantes du PS qui veut bien bafouer la démocratie pour lutter contre le terrorisme, c'est quand même pas rien.

Elle commence sa réponse par une banalité, histoire de se donner un peu de temps pour réfléchir à ce qu'elle va raconter, et puis elle dit « oui » parce qu'elle a oublié ce qu'on lui demandait exactement et qu'elle se souvient qu'il était question de démocratie qui lutte contre le terrorisme.

J'ai l'impression que c'est plutôt une grosse maladresse d'expression. Il faut écouter l'enregistrement : ça ne cadre pas du tout avec le reste de l'interview.

Cela dit, une présidente de Sénat qui maîtrise si peu ce qu'elle dit, c'est assez minable. Le coup du « groupuscule qui décide de faire péter des civils », ça m'a fait rire mais c'est navrant.

Écrit par : Alex | 04 juillet 2007

Au fait, l'interview commence 10 minutes après le début de l'enregistrement que je donne en lien.

Écrit par : Alex | 04 juillet 2007

Les commentaires sont fermés.