Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27 juin 2007

Reformation inattendue de la Cuite Vandenabeele

Cavernabrol a été bien calme ces derniers temps, notamment pour cause de vacances.

Une petite vidéo pour reprendre le fil : c’était en mai, à la Chapelle de verre ; Radio Bodink fêtait dignement ses deux ans.

Entre les deux parties de Steal a Kazoon, un groupe monte sur la scène et tape des mains en rythme jusqu’à ce que le public écoute. Après 13 ans de silence, la Cuite Vandenabeele, groupe punkoïde brainois à géométrie variable, autoproclamé plus vieux groupe de Wallonie, vient de se reformer avec fracas pour une interprétation vocale particulièrement soignée de Reviens Maman. Bernard Massuir, le Bobby McFerrin belge, les accompagne pour l’occasion (on le sent toutefois assez dérouté au début de la chanson, mais il faut dire qu’on le serait à moins).

Quand je vois ça, je me dis que ça valait le coup de créer Bodink.

29 mai 2007

Les deux ans de Bodink en photos

Je viens d’ajouter un album photo très restreint des deux ans de Bodink. L’album complet sera bientôt disponible sur Bodink, ainsi que (normalement) des vidéos du concert.

29 avril 2007

Repérage à la Chapelle de verre

Bodink a deux ans depuis le premier avril, je n'en reviens pas. Il y a deux ans, je n'imaginais pas du tout que les choses allaient évoluer de cette façon. Nous avons fait des rencontres inattendues, nous avons découvert un patrimoine sonore que nous ne soupçonnions pas, des gens se sont intéressés à nous pour des raisons auxquelles nous n'aurions jamais pensé.

Et c'est très bien ainsi.

Pour fêter nos deux ans, nous organisons une soirée à la Chapelle de verre. L'endroit est aussi insolite que la radio. Une chapelle Art-Déco, ou plutôt dans un style qui serait une relecture très naïve et très kitsch de de l'Art-Déco, entièrement décorée de marbrite, une sorte de pâte verre colorée ressemblant à du marbre, fleuron de l'industrie locale de l'époque. Depuis, cette chapelle est devenue une crêperie et une salle de spectacle. Les artistes se produisent dans l'abside, sous l'inscription « Dieu, Patrie, Famille, Union ».

Pour notre soirée, c'est Steal-a-Kazoon qui s'y collera. 

Nous y sommes allés en repérage hier soir. Nous y étions déjà allés deux fois, mais bon, on ne sait jamais, des fois que ça aurait changé. Mais non, tout était là. Le poêle à bois au milieu de la nef, les plaques de métal ajourées aux initiales de sainte Lutgarde, les petites fenêtres tout en haut, alternativement bleues et jaunes, les centaines d'ampoules disposées sur le contour des arcades, tout.

La Bons-Vœux a fait son apparition sur la carte des bières. Par professionnalisme, nous l'avons goûtée. Tout va bien, nous pourrons la recommander à nos auditeurs.

Nous avons un peu regardé le matériel, aussi. C'est la première fois que nous allons devoir manipuler des appareils aussi complexes. Il y a une très bonne table de mixage, un pupitre pour les éclairages, tout ce qu'il faut. Nous allons nous occuper d'un concert sérieux, quoi. Et ce sera diffusé en direct sur Radio Bodink, ce qui est aussi une première.

Si ça marche, nous pourrons être fiers.