Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04 juillet 2007

La délégation de très haut niveau fait du ski

Anne-Marie Lizin, présidente sortante du Sénat et représentante spéciale de l’OSCE, a décidé d’employer la méthode forte pour lutter contre les petits producteurs de féculents, choux de Bruxelles et autres aliments dommageables pour la vie en société. Extrait du journal de 8 heures de la Première :

Le journaliste. — Est-ce qu’on peut combattre le terrorisme en bafouant la démocratie ?

Anne-Marie Lizin. — Je pense que la sécurité est un objectif extrêmement important. Donc, la réponse à cette question, c’est sans doute oui, mais à condition que la démocratie ait vraiment des instruments pour lutter contre n’importe quel petit groupuscule qui décide de faire péter des civils.

Allez, c’est facile de se moquer. Elle parlait bien sûr de sa récente visite de la prison de Guantanamo. Tout comme l’année dernière, elle faisait partie des experts belges envoyés sur place par l’OSCE et chargés de remettre un rapport.

Et les experts belges, attention, c’est du sérieux, du solide, du cohérent.

Conclusion tirée en 2006 par l’un de ces experts : « Au niveau carcéral, c’est une prison modèle, les gens y sont mieux traités qu’en Belgique. »

Le pied. Mais on peut encore mieux faire !

2007 : « La parlementaire belge a par ailleurs constaté que des efforts avaient été accomplis en vue d’aligner les différents régimes de détention sur les standards des prisons américaines. »

Les prisons américaines, ça doit être au moins aussi sympa que les auberges de jeunesse chez nous, si je comprends bien.

Aux dernières nouvelles, la direction de Guantanamo chercherait à décrocher d’ici 2008 sa première étoile au Gault & Millau.

03 juillet 2007

Pas pire

Moi aussi, je peux contribuer aux chaînes de blogs à la noix !

J’aimais pas l’pape à papa.
J’l’aimais moins que la polka.
J’l’aimais beaucoup moins que l’ska.
J’l’aimais pas, c’pape-là.
J’aimais pas le pape à ski,
J’aimais pas l’pape en Polski.
J’l’aimais d’jà pas à Pâques, ah !
J’l’aimais moins qu’Capa.
Il avait qu’à pas
M’embêter.

Ah ben non, j’ai tout fait de travers, en fait.